Le code orange actuellement en vigueur, soit une présence simultanée de 20% maximum des étudiants, restera d'application jusqu'à la fin juin, a confirmé mercredi la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR). "La situation est différente entre l'enseignement obligatoire et l'enseignement supérieur, puisque les cours se terminent très prochainement et que la session d'examens commence, de manière générale, dès la mi-mai", précise la ministre. "Des consultations avec les acteurs, il ressort qu'une adaptation des horaires, si le comité de concertation envisageait d'autoriser une hausse du pourcentage de présentiel, serait très difficile à organiser", ajoute-t-elle. La session d'examens de juin se tiendra elle aussi en code orange. Les horaires et modalités d'examens seront fixées par les établissements sur base des priorités pédagogiques qu'ils déterminent. Le code orange prévoit que des examens peuvent être organisés en présentiel, moyennant le respect d'un protocole strict, avec le port du masque obligatoire et le respect de distances de sécurité de 1,5 m au minimum entre chaque personne. La ministre Glatigny vise à présent une rentrée en présentiel à 100% dans le supérieur pour septembre 2021. (Belga)

Le code orange actuellement en vigueur, soit une présence simultanée de 20% maximum des étudiants, restera d'application jusqu'à la fin juin, a confirmé mercredi la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR). "La situation est différente entre l'enseignement obligatoire et l'enseignement supérieur, puisque les cours se terminent très prochainement et que la session d'examens commence, de manière générale, dès la mi-mai", précise la ministre. "Des consultations avec les acteurs, il ressort qu'une adaptation des horaires, si le comité de concertation envisageait d'autoriser une hausse du pourcentage de présentiel, serait très difficile à organiser", ajoute-t-elle. La session d'examens de juin se tiendra elle aussi en code orange. Les horaires et modalités d'examens seront fixées par les établissements sur base des priorités pédagogiques qu'ils déterminent. Le code orange prévoit que des examens peuvent être organisés en présentiel, moyennant le respect d'un protocole strict, avec le port du masque obligatoire et le respect de distances de sécurité de 1,5 m au minimum entre chaque personne. La ministre Glatigny vise à présent une rentrée en présentiel à 100% dans le supérieur pour septembre 2021. (Belga)