Vers 4h30 du matin, l'un des migrants, qui s'était détaché du groupe pour aller chercher de l'aide, est allé volontairement à la rencontre d'une patrouille de la gendarmerie chargée de la surveillance du littoral, a-t-on précisé de même source. Les gendarmes ont alors découvert la petite embarcation près de laquelle se trouvaient six adultes et six enfants, majoritairement irakiens. Une personne, légèrement blessée, a été transportée au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer. Les onze autres migrants ont été pris en charge par la brigade de gendarmerie de Marquise. Depuis octobre, les tentatives de traversée se sont multipliées dans la Manche malgré le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l'eau. (Belga)

Vers 4h30 du matin, l'un des migrants, qui s'était détaché du groupe pour aller chercher de l'aide, est allé volontairement à la rencontre d'une patrouille de la gendarmerie chargée de la surveillance du littoral, a-t-on précisé de même source. Les gendarmes ont alors découvert la petite embarcation près de laquelle se trouvaient six adultes et six enfants, majoritairement irakiens. Une personne, légèrement blessée, a été transportée au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer. Les onze autres migrants ont été pris en charge par la brigade de gendarmerie de Marquise. Depuis octobre, les tentatives de traversée se sont multipliées dans la Manche malgré le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l'eau. (Belga)