Le procès devait initialement se dérouler lundi, mardi, jeudi et vendredi. L'avocat de Salah Abdeslam Sven Mary ayant demandé un certain délai afin de pouvoir étudier le réquisitoire et préparer sa défense avec son client qui est incarcéré dans le nord de la France, il a été décidé d'éviter de faire revenir le tribunal pour les plaidoiries restantes de parties civiles mardi matin, ce qui permettra d'économiser un important déploiement de mesures de sécurité pour quelques heures seulement. Les plaidoiries restantes auront donc lieu jeudi matin et Me Mary plaidera dans l'après-midi. (Belga)

Le procès devait initialement se dérouler lundi, mardi, jeudi et vendredi. L'avocat de Salah Abdeslam Sven Mary ayant demandé un certain délai afin de pouvoir étudier le réquisitoire et préparer sa défense avec son client qui est incarcéré dans le nord de la France, il a été décidé d'éviter de faire revenir le tribunal pour les plaidoiries restantes de parties civiles mardi matin, ce qui permettra d'économiser un important déploiement de mesures de sécurité pour quelques heures seulement. Les plaidoiries restantes auront donc lieu jeudi matin et Me Mary plaidera dans l'après-midi. (Belga)