Lors de la précédente manifestation également menée dans les rues de Bruxelles le 21 novembre, qui avait rassemblé 35.000 personnes, des pompiers en tenue avaient déjà participé au mouvement, et certains avaient parlé à la presse tenant des propos niant l'existence du coronavirus. Ils font l'objet d'une procédure disciplinaire, a précisé M. Labourdette. "Ici, les manifestants expriment leur mécontentement à l'encontre des mesures sanitaires. Nous ne sommes pas contre", a-t-il encore ajouté. Les pompiers, qui font l'objet d'une éventuelle obligation vaccinale, participeront toutefois à la journée d'actions du personnel soignant de mardi, a annoncé M. Labourdette. (Belga)

Lors de la précédente manifestation également menée dans les rues de Bruxelles le 21 novembre, qui avait rassemblé 35.000 personnes, des pompiers en tenue avaient déjà participé au mouvement, et certains avaient parlé à la presse tenant des propos niant l'existence du coronavirus. Ils font l'objet d'une procédure disciplinaire, a précisé M. Labourdette. "Ici, les manifestants expriment leur mécontentement à l'encontre des mesures sanitaires. Nous ne sommes pas contre", a-t-il encore ajouté. Les pompiers, qui font l'objet d'une éventuelle obligation vaccinale, participeront toutefois à la journée d'actions du personnel soignant de mardi, a annoncé M. Labourdette. (Belga)