Des mesures qui, dans l'ensemble, ont été comprises et bien acceptées. Dans une étude consacrée à ce sujet, la Fapeo, la fédération des associations de parents de l'enseignement officiel, dénonce pourtant un changement radical des pratiques, y compris après la diminution du niveau de la menace terroriste, avec des situations variables en fonction du réseau d'enseignement ou de la commune dans laquelle se trouve l'école.

"La tentation de certaines écoles d'installer dans la durée ces nouvelles règles semble se confirmer. Alors que la vie a repris ses droits dans la ville, les écoles, elles, continuent d'appliquer des mesures qui semblent de plus en plus difficilement acceptables pour de nombreux parents. Et la communication, par voie de courrier, reste unilatérale. L'incompréhension gagne du terrain."

P. J.

Des mesures qui, dans l'ensemble, ont été comprises et bien acceptées. Dans une étude consacrée à ce sujet, la Fapeo, la fédération des associations de parents de l'enseignement officiel, dénonce pourtant un changement radical des pratiques, y compris après la diminution du niveau de la menace terroriste, avec des situations variables en fonction du réseau d'enseignement ou de la commune dans laquelle se trouve l'école. "La tentation de certaines écoles d'installer dans la durée ces nouvelles règles semble se confirmer. Alors que la vie a repris ses droits dans la ville, les écoles, elles, continuent d'appliquer des mesures qui semblent de plus en plus difficilement acceptables pour de nombreux parents. Et la communication, par voie de courrier, reste unilatérale. L'incompréhension gagne du terrain." P. J.