Ce jeu, "La récompense de l'armée du Pakistan", mis en ligne récemment avec le soutien d'un organisme gouvernemental, invite le joueur à se mettre dans la peau d'un soldat abattant les terroristes dans les couloirs de l'école, avec une mise en scène assez sommaire. Il est explicitement inspiré du pire attentat ayant frappé le Pakistan, lorsque le 16 décembre 2014, un commando de neuf talibans était entré dans l'école publique de l'armée (APS) à Peshawar (nord ouest), abattant de sang froid 151 personnes, en grande majorité des enfants. Nombre de Pakistanais s'en sont émus après la parution d'un article sur le sujet dans le quotidien Dawn lundi et l'ont vivement critiqué sur les réseaux sociaux. Le Bureau des technologies de l'Information du Pendjab (PITB), un organisme promouvant avec dynamisme l'innovation numérique dans cette province du centre du Pakistan, a rapidement fait son mea culpa. "Le jeu sur l'APS a été retiré". "Il était de mauvais goût", a fait savoir sur Twitter son dirigeant, le Dr Umar Saif. "Merci d'avoir mis en évidence cette erreur, nous avons effectué les modifications". Lundi après-midi, le jeu n'était plus disponible sur Google Play. (Belga)

Ce jeu, "La récompense de l'armée du Pakistan", mis en ligne récemment avec le soutien d'un organisme gouvernemental, invite le joueur à se mettre dans la peau d'un soldat abattant les terroristes dans les couloirs de l'école, avec une mise en scène assez sommaire. Il est explicitement inspiré du pire attentat ayant frappé le Pakistan, lorsque le 16 décembre 2014, un commando de neuf talibans était entré dans l'école publique de l'armée (APS) à Peshawar (nord ouest), abattant de sang froid 151 personnes, en grande majorité des enfants. Nombre de Pakistanais s'en sont émus après la parution d'un article sur le sujet dans le quotidien Dawn lundi et l'ont vivement critiqué sur les réseaux sociaux. Le Bureau des technologies de l'Information du Pendjab (PITB), un organisme promouvant avec dynamisme l'innovation numérique dans cette province du centre du Pakistan, a rapidement fait son mea culpa. "Le jeu sur l'APS a été retiré". "Il était de mauvais goût", a fait savoir sur Twitter son dirigeant, le Dr Umar Saif. "Merci d'avoir mis en évidence cette erreur, nous avons effectué les modifications". Lundi après-midi, le jeu n'était plus disponible sur Google Play. (Belga)