Au milieu des quelque 1.000 plantations d'érables, mélèzes, épicéas et autres cultures typiques du sud de l'Alaska, vivront désormais des ours bruns, des loups gris, des loups du Canada, des ours noirs, des castors, daims, wapitis, mouflettes, otaries de Steller, mais aussi des pumas et des élans. L'ouverture au public de "La dernière frontière" marque également le lancement de l'offre de "séjours immersifs en demi-pension" aux côtés des pensionnaires à poils et plumes. Une cinquantaine de logements se trouvent au c?ur de ce nouveau monde inspiré de la culture amérindienne. (Belga)