"La Commission européennes et les Etats-Unis négocient à huis clos", déplore dans un communiqué Oxfam-Wereldwinkels, l'une des composantes d'Oxfam-en-Belgique. "Quelqu'un sait-il au juste ce qui se trouve sur la table? Et le citoyen sait-il quelle est la position de 'ses' députés européens? Non", affirme l'association qui promeut le commerce équitable en Flandre et à Bruxelles. Les députés européens eux-mêmes ont peu d'informations, regrette-t-elle, alors que les enjeux sont considérables. "Personne ne peut dire quelle sera l'influence de cet accord sur le sort du producteur de coton malien ou du producteur de lait mexicain." Un processus aussi secret n'est pas tolérable dans une démocratie digne de ce nom, insiste Oxfam-Wereldwinkels. "Ce que les commissaires européens sont en train de décider, ils ne le font pas en notre nom." (Belga)

"La Commission européennes et les Etats-Unis négocient à huis clos", déplore dans un communiqué Oxfam-Wereldwinkels, l'une des composantes d'Oxfam-en-Belgique. "Quelqu'un sait-il au juste ce qui se trouve sur la table? Et le citoyen sait-il quelle est la position de 'ses' députés européens? Non", affirme l'association qui promeut le commerce équitable en Flandre et à Bruxelles. Les députés européens eux-mêmes ont peu d'informations, regrette-t-elle, alors que les enjeux sont considérables. "Personne ne peut dire quelle sera l'influence de cet accord sur le sort du producteur de coton malien ou du producteur de lait mexicain." Un processus aussi secret n'est pas tolérable dans une démocratie digne de ce nom, insiste Oxfam-Wereldwinkels. "Ce que les commissaires européens sont en train de décider, ils ne le font pas en notre nom." (Belga)