Le Festival a vécu une année particulière en 2020 avec une édition rabotée. Cette 62e édition offre la part belle au théâtre, à l'humour, au cirque, aux spectacles musicaux et jeunesses ainsi qu'aux spectacles extérieurs avec un retour du public dans les salles : "Ce retour, même avec des jauges réduites et des mesures toujours strictes, est un soulagement. C'est la possibilité aux artistes, plus d'une centaine cette année, de se (re)produire dans des conditions adéquates", explique l'organisation du festival. Au programme, des propositions pour les plus jeunes et les adultes avec notamment quatre créations: "Normal ! "de Karen De Paduwa, "La Nostalgie des Blattes", "Flash Party" par la compagnie liégeoise Pop-Up, et la pièce "84 minutes d'amour avant l'apocalypse" par les Gens de bonne compagnie. D'autres moments clés sont à noter : "Il y aura une pièce de théâtre mêlant scène et science d'un binôme pour 'Dislocation Cervicale', un théâtre forum intitulé 'Label vie, l'effet papillon' ou encore une création suisse pour la première fois en Belgique avec 'Mon père est une chanson de variété'". Les organisateurs sont heureux de constater l'engouement du public, encore bien présent. Plusieurs spectacles affichent d'ailleurs complet et quelques places restent disponibles pour certaines représentations. Environ 6.500 visiteurs sont attendus. La 62e édition du Royal Festival de Spa se conclura sur une double représentation de Guillermo Guiz au profit des sinistrés des intempéries vécues le mois dernier : "Le dimanche 22 août, l'humoriste présentera son spectacle 'Au Suivant !' et les bénéfices des prestations seront reversés aux personnes touchées par les inondations", soulignent les organisateurs. Pour les personnes intéressées, il est encore possible de réserver ses places pour la représentation de 18h30. (Belga)

Le Festival a vécu une année particulière en 2020 avec une édition rabotée. Cette 62e édition offre la part belle au théâtre, à l'humour, au cirque, aux spectacles musicaux et jeunesses ainsi qu'aux spectacles extérieurs avec un retour du public dans les salles : "Ce retour, même avec des jauges réduites et des mesures toujours strictes, est un soulagement. C'est la possibilité aux artistes, plus d'une centaine cette année, de se (re)produire dans des conditions adéquates", explique l'organisation du festival. Au programme, des propositions pour les plus jeunes et les adultes avec notamment quatre créations: "Normal ! "de Karen De Paduwa, "La Nostalgie des Blattes", "Flash Party" par la compagnie liégeoise Pop-Up, et la pièce "84 minutes d'amour avant l'apocalypse" par les Gens de bonne compagnie. D'autres moments clés sont à noter : "Il y aura une pièce de théâtre mêlant scène et science d'un binôme pour 'Dislocation Cervicale', un théâtre forum intitulé 'Label vie, l'effet papillon' ou encore une création suisse pour la première fois en Belgique avec 'Mon père est une chanson de variété'". Les organisateurs sont heureux de constater l'engouement du public, encore bien présent. Plusieurs spectacles affichent d'ailleurs complet et quelques places restent disponibles pour certaines représentations. Environ 6.500 visiteurs sont attendus. La 62e édition du Royal Festival de Spa se conclura sur une double représentation de Guillermo Guiz au profit des sinistrés des intempéries vécues le mois dernier : "Le dimanche 22 août, l'humoriste présentera son spectacle 'Au Suivant !' et les bénéfices des prestations seront reversés aux personnes touchées par les inondations", soulignent les organisateurs. Pour les personnes intéressées, il est encore possible de réserver ses places pour la représentation de 18h30. (Belga)