Bien que ni la RTBF ni la présentatrice n'ont porté plainte, une enquête judiciaire a été confiée à la police judiciaire fédérale de Bruxelles et à la Computer Crime Unit. Les enquêteurs épluchent les messages reçus par la présentatrice ou par la RTBF, afin d'identifier qui se cachent derrière ces insultes, à caractère raciste. Pour le moment, les enquêteurs travaillent sans juge d'instruction. A ce stade, un site français a déjà été identifié est son accès a été bloqué en Belgique. (Belga)

Bien que ni la RTBF ni la présentatrice n'ont porté plainte, une enquête judiciaire a été confiée à la police judiciaire fédérale de Bruxelles et à la Computer Crime Unit. Les enquêteurs épluchent les messages reçus par la présentatrice ou par la RTBF, afin d'identifier qui se cachent derrière ces insultes, à caractère raciste. Pour le moment, les enquêteurs travaillent sans juge d'instruction. A ce stade, un site français a déjà été identifié est son accès a été bloqué en Belgique. (Belga)