Auparavant, le hub créatif était installé dans un bâtiment de 380 mètres carrés avenue Reine Astrid, dans le centre de Namur. Le nouveau, situé quelques centaines de mètres plus loin, en lieu et place de l'ancien hall sportif de l'UNamur, est donc près de dix fois plus grand. A l'intérieur, on trouve un laboratoire de fabrication ultra moderne. Différentes machines y sont disponibles comme une découpeuse laser, une fraiseuse numérique ou une imprimante 3D. Le bâtiment comprend également des bureaux équipés, deux zones de coworking (80 postes de travail), des salles de réunion, une cafétéria, des "espaces de convivialité" et une arène avec écran géant pour accueillir conférences, ateliers et autres événements. Un parking de 16 places et une station "Li Bia Vélo" de 15 places complètent le tableau côté mobilité. Une dizaine de sociétés et d'indépendants ont déjà décidé de s'installer dans la nouvelle infrastructure. Le budget lié à l'achat du bâtiment et à sa rénovation s'élève à 5 millions d'euros. Il a été financé à 50% par la Région wallonne, 40% par l'Union européenne (FEDER) et 10% par le Bureau économique de la province (BEP). (Belga)

Auparavant, le hub créatif était installé dans un bâtiment de 380 mètres carrés avenue Reine Astrid, dans le centre de Namur. Le nouveau, situé quelques centaines de mètres plus loin, en lieu et place de l'ancien hall sportif de l'UNamur, est donc près de dix fois plus grand. A l'intérieur, on trouve un laboratoire de fabrication ultra moderne. Différentes machines y sont disponibles comme une découpeuse laser, une fraiseuse numérique ou une imprimante 3D. Le bâtiment comprend également des bureaux équipés, deux zones de coworking (80 postes de travail), des salles de réunion, une cafétéria, des "espaces de convivialité" et une arène avec écran géant pour accueillir conférences, ateliers et autres événements. Un parking de 16 places et une station "Li Bia Vélo" de 15 places complètent le tableau côté mobilité. Une dizaine de sociétés et d'indépendants ont déjà décidé de s'installer dans la nouvelle infrastructure. Le budget lié à l'achat du bâtiment et à sa rénovation s'élève à 5 millions d'euros. Il a été financé à 50% par la Région wallonne, 40% par l'Union européenne (FEDER) et 10% par le Bureau économique de la province (BEP). (Belga)