Maria, requalifiée dimanche de tempête tropicale en ouragan de catégorie 1, pourrait engendrer une "dangereuse montée des eaux --de 1,2 à 1,8 mètre-- accompagnée de grosses vagues destructrices" lorsqu'elle passera au-dessus des Iles du Vent, un archipel séparant la mer des Caraïbes de l'océan Atlantique, a prévenu le centre national américain des ouragans. Ont également été placées en état d'alerte les Iles Vierges britanniques et américaines, Antigua-et-Barbuda, Sainte-Lucie, ainsi que Saint-Eustache et Saba dans les Antilles néerlandaises. Maria pourrait prendre de la puissance à l'approche de la Guadeloupe. Il "n'est pas totalement exclu que Maria atteigne la catégorie 3 à son passage au plus près de la Guadeloupe", a averti Météo France, pour qui "cette menace doit être prise très au sérieux". Les autorités de l'île française, placée en alerte rouge cyclonique à partir de lundi 12h00 locales (18h00 HB), ont demandé "à chacun de ne plus se déplacer, de se mettre à l'abri, soit dans son habitation, soit dans un abri sûr, et de s'informer des conditions météo à la radio". "Météo-France prévoit pour la Guadeloupe une forte houle avec des creux pouvant aller jusqu'à 10 mètres, des vents violents de 150 km/h à 180 km/h, avec des rafales jusqu'à 200 km/h, de fortes pluies pouvant aller jusqu'à 400 mm par endroit et qui se poursuivront sur toute la journée de mardi", ont-elles prévenu. Les écoles y resteront fermées lundi, tandis que les administrations et les entreprises cesseront leurs activités à partir de 12h00. En Martinique, en alerte orange, les autorités ont précisé que "ce phénomène météorologique risque de se traduire par des inondations causées par une houle importante et par des pluies orageuses dès la fin de (la) nuit" de lundi à mardi. Tous les établissements scolaires et les crèches seront fermés lundi. (Belga)

Maria, requalifiée dimanche de tempête tropicale en ouragan de catégorie 1, pourrait engendrer une "dangereuse montée des eaux --de 1,2 à 1,8 mètre-- accompagnée de grosses vagues destructrices" lorsqu'elle passera au-dessus des Iles du Vent, un archipel séparant la mer des Caraïbes de l'océan Atlantique, a prévenu le centre national américain des ouragans. Ont également été placées en état d'alerte les Iles Vierges britanniques et américaines, Antigua-et-Barbuda, Sainte-Lucie, ainsi que Saint-Eustache et Saba dans les Antilles néerlandaises. Maria pourrait prendre de la puissance à l'approche de la Guadeloupe. Il "n'est pas totalement exclu que Maria atteigne la catégorie 3 à son passage au plus près de la Guadeloupe", a averti Météo France, pour qui "cette menace doit être prise très au sérieux". Les autorités de l'île française, placée en alerte rouge cyclonique à partir de lundi 12h00 locales (18h00 HB), ont demandé "à chacun de ne plus se déplacer, de se mettre à l'abri, soit dans son habitation, soit dans un abri sûr, et de s'informer des conditions météo à la radio". "Météo-France prévoit pour la Guadeloupe une forte houle avec des creux pouvant aller jusqu'à 10 mètres, des vents violents de 150 km/h à 180 km/h, avec des rafales jusqu'à 200 km/h, de fortes pluies pouvant aller jusqu'à 400 mm par endroit et qui se poursuivront sur toute la journée de mardi", ont-elles prévenu. Les écoles y resteront fermées lundi, tandis que les administrations et les entreprises cesseront leurs activités à partir de 12h00. En Martinique, en alerte orange, les autorités ont précisé que "ce phénomène météorologique risque de se traduire par des inondations causées par une houle importante et par des pluies orageuses dès la fin de (la) nuit" de lundi à mardi. Tous les établissements scolaires et les crèches seront fermés lundi. (Belga)