Les services d'urgence de la capitale de l'industrie pétrolière américaine ont adressé dimanche matin un message des plus clairs: "Les personnes fuyant les inondations ne doivent pas en dernier recours rester dans le grenier. Si les étages les plus élevés de votre domicile deviennent dangereux... montez sur le toit". "C'est grave et ça va empirer", a prévenu le gouverneur du Texas Greg Abbott, sur Fox News Sunday, soulignant que les dégâts atteindront "des milliards de dollars". "Même s'il y a une accalmie aujourd'hui, ne pensez pas que la tempête est terminée", a renchéri le maire de Houston Sylvester Turner, encourageant ses 2,3 millions d'administrés à rester chez eux. D'après le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC) à 15H00 GMT, entre 38 et 63 centimètres de pluie devraient encore y tomber d'ici jeudi pouvant provoquer un cumul total allant jusqu'à 1,27 mètre. Harvey, plus puissant ouragan à frapper les Etats-Unis depuis 2005 et le Texas depuis 1961, rétrogradé depuis en tempête tropicale, ne bouge quasiment plus (4 km/h). Il a frappé le littoral vendredi soir en catégorie 4 -sur une échelle de 5- mais ses vents ne soufflaient plus qu'à 65 km/h. La tempête a fait au moins trois morts et au moins une quinzaine de blessés dans cet Etat du sud des Etats-Unis, où de nombreuses routes sont totalement submergées et des zones entières encore inaccessibles. Le maire de la ville de La Marque, Bobby Hocking, a confirmé dimanche qu'un homme était mort dans une voiture. (Belga)

Les services d'urgence de la capitale de l'industrie pétrolière américaine ont adressé dimanche matin un message des plus clairs: "Les personnes fuyant les inondations ne doivent pas en dernier recours rester dans le grenier. Si les étages les plus élevés de votre domicile deviennent dangereux... montez sur le toit". "C'est grave et ça va empirer", a prévenu le gouverneur du Texas Greg Abbott, sur Fox News Sunday, soulignant que les dégâts atteindront "des milliards de dollars". "Même s'il y a une accalmie aujourd'hui, ne pensez pas que la tempête est terminée", a renchéri le maire de Houston Sylvester Turner, encourageant ses 2,3 millions d'administrés à rester chez eux. D'après le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC) à 15H00 GMT, entre 38 et 63 centimètres de pluie devraient encore y tomber d'ici jeudi pouvant provoquer un cumul total allant jusqu'à 1,27 mètre. Harvey, plus puissant ouragan à frapper les Etats-Unis depuis 2005 et le Texas depuis 1961, rétrogradé depuis en tempête tropicale, ne bouge quasiment plus (4 km/h). Il a frappé le littoral vendredi soir en catégorie 4 -sur une échelle de 5- mais ses vents ne soufflaient plus qu'à 65 km/h. La tempête a fait au moins trois morts et au moins une quinzaine de blessés dans cet Etat du sud des Etats-Unis, où de nombreuses routes sont totalement submergées et des zones entières encore inaccessibles. Le maire de la ville de La Marque, Bobby Hocking, a confirmé dimanche qu'un homme était mort dans une voiture. (Belga)