Il ne se passe pas un jour sans qu'une nouvelle explication du succès de l'extrême droite soit donnée. Depuis les élections du 26 mai, mais au fond depuis le référendum sur le Brexit de mi-2016, on voit émerger en Occident des analystes du populisme, des exégètes des années trente et des spécialistes des citoyens en colère. Ce n'est pas surprenant : le retour du populisme de droite est indéniable et un signal d'alarme pour tous ceux qui ne veulent pas voir la démocratie s'enflammer.
...