Mme Happart, également conseillère communale d'Oreye, a rendu public le contenu du message reçu, au caractère obscène et insultant. M. Jeuris remettait en cause en termes crus la nomination de la nouvelle coprésidente des jeunes socialistes. "Je suis scandalisée de recevoir ce genre de propos en 2021, d'autant plus qu'ils proviennent d'un élu membre du conseil communal de ma commune", a déploré Mme Happart sur sa page Facebook. Contactée par l'agence Belga, l'élue socialiste a précisé que M. Jeuris n'en était pas à son premier dérapage: "C'est un ancien membre du PS mais à la suite de plusieurs épisodes, il a été exclu du parti. Il a déjà adopté ce genre d'attitude et tenu des propos déplacés envers d'autres personnes. Je ne vais pas en rester-là et j'irai porter plainte lundi", a annoncé l'élue. Olivier Jeuris a à son tour publié un message pour indiquer qu'il allait quitter la politique et rendre sa démission lundi à la directrice générale de la commune d'Oreye. Il a présenté ses "sincères excuses" à Mme Happart, assurant avoir commis une faute "impardonnable" et s'être comporté de manière "odieuse" sous l'influence de l'alcool. (Belga)

Mme Happart, également conseillère communale d'Oreye, a rendu public le contenu du message reçu, au caractère obscène et insultant. M. Jeuris remettait en cause en termes crus la nomination de la nouvelle coprésidente des jeunes socialistes. "Je suis scandalisée de recevoir ce genre de propos en 2021, d'autant plus qu'ils proviennent d'un élu membre du conseil communal de ma commune", a déploré Mme Happart sur sa page Facebook. Contactée par l'agence Belga, l'élue socialiste a précisé que M. Jeuris n'en était pas à son premier dérapage: "C'est un ancien membre du PS mais à la suite de plusieurs épisodes, il a été exclu du parti. Il a déjà adopté ce genre d'attitude et tenu des propos déplacés envers d'autres personnes. Je ne vais pas en rester-là et j'irai porter plainte lundi", a annoncé l'élue. Olivier Jeuris a à son tour publié un message pour indiquer qu'il allait quitter la politique et rendre sa démission lundi à la directrice générale de la commune d'Oreye. Il a présenté ses "sincères excuses" à Mme Happart, assurant avoir commis une faute "impardonnable" et s'être comporté de manière "odieuse" sous l'influence de l'alcool. (Belga)