Le nouveau décret stipule que les livres pour enfants "qui représentent la déviation de l'identité de genre, la réassignation sexuelle ou qui promeuvent l'homosexualité" ne peuvent être présentés dans les vitrines des librairies ou être visibles dans les magasins. Ces livres jugés "offensants" ne peuvent pas non plus être vendus dans un rayon de 200 mètres autour des écoles ou des églises. Ils ne peuvent être commercialisés que dans un emballage qui rend la couverture méconnaissable. La règle des 200 mètres n'est pas sans rappeler la loi hongroise sur la prostitution, en vertu de laquelle les travailleuses et travailleurs du sexe ne peuvent proposer leurs services à moins d'une telle distance des écoles et des églises. Le décret doit entrer en vigueur dans 30 jours. (Belga)

Le nouveau décret stipule que les livres pour enfants "qui représentent la déviation de l'identité de genre, la réassignation sexuelle ou qui promeuvent l'homosexualité" ne peuvent être présentés dans les vitrines des librairies ou être visibles dans les magasins. Ces livres jugés "offensants" ne peuvent pas non plus être vendus dans un rayon de 200 mètres autour des écoles ou des églises. Ils ne peuvent être commercialisés que dans un emballage qui rend la couverture méconnaissable. La règle des 200 mètres n'est pas sans rappeler la loi hongroise sur la prostitution, en vertu de laquelle les travailleuses et travailleurs du sexe ne peuvent proposer leurs services à moins d'une telle distance des écoles et des églises. Le décret doit entrer en vigueur dans 30 jours. (Belga)