Le Premier ministre s'est fait excuser pour la séance plénière de jeudi. Il s'envolera pour Göteborg où a lieu vendredi un Sommet européen. Le chef de groupe PS Ahmed Laaouej "requiert la présence du Premier ministre jeudi en début de séance plénière afin qu'il vienne donner la position du gouvernement sur les déclarations de Theo Francken qui a proposé hier en commission de créer une police des étrangers". Qualifiée d'intéressante par le député MR Philippe Pivin, interrogé mardi par la RTBF et RTL-TVI, l'annonce a en revanche été rejetée dans Le Soir par le chef de groupe MR David Clarinval, selon qui ce n'est "pas à l'ordre du jour" et cela ne figure d'ailleurs pas dans la note de politique générale. L'annonce du secrétaire d'Etat a également été rejetée par une partie de l'opposition ainsi que par un représentant de la police locale qui a dénoncé l'"amalgame" entre les émeutes de samedi à Bruxelles et les personnes étrangères, dont celles en situation irrégulière sur le territoire. "Nous souhaitons demander au Premier ministre si, comme M. Clarinval, il considère que Theo Francken agit en dehors de toute concertation gouvernementale. Nous souhaitons également savoir si, comme le représentant de la police locale, le chef du gouvernement considère que M. Francken fait des amalgames et s'il considère qu'au vu des provocations à répétition, ce dernier a encore sa place au gouvernement." Pour le groupe PS, la situation est suffisamment grave pour exiger la présence du Premier ministre qui n'est d'ailleurs pas attendu à Göteborg avant vendredi. "Le Premier ministre doit pouvoir se poser en capitaine face à la tempête", estime Ahmed Laaouej. "Il était déjà absent jeudi dernier à l'occasion du débat sur les 'Paradise papers', il peut reporter son déplacement en Suède de quelques heures, son agenda n'annonçant pour jeudi qu'une visite de terrain et une rencontre avec des Belges." (Belga)

Le Premier ministre s'est fait excuser pour la séance plénière de jeudi. Il s'envolera pour Göteborg où a lieu vendredi un Sommet européen. Le chef de groupe PS Ahmed Laaouej "requiert la présence du Premier ministre jeudi en début de séance plénière afin qu'il vienne donner la position du gouvernement sur les déclarations de Theo Francken qui a proposé hier en commission de créer une police des étrangers". Qualifiée d'intéressante par le député MR Philippe Pivin, interrogé mardi par la RTBF et RTL-TVI, l'annonce a en revanche été rejetée dans Le Soir par le chef de groupe MR David Clarinval, selon qui ce n'est "pas à l'ordre du jour" et cela ne figure d'ailleurs pas dans la note de politique générale. L'annonce du secrétaire d'Etat a également été rejetée par une partie de l'opposition ainsi que par un représentant de la police locale qui a dénoncé l'"amalgame" entre les émeutes de samedi à Bruxelles et les personnes étrangères, dont celles en situation irrégulière sur le territoire. "Nous souhaitons demander au Premier ministre si, comme M. Clarinval, il considère que Theo Francken agit en dehors de toute concertation gouvernementale. Nous souhaitons également savoir si, comme le représentant de la police locale, le chef du gouvernement considère que M. Francken fait des amalgames et s'il considère qu'au vu des provocations à répétition, ce dernier a encore sa place au gouvernement." Pour le groupe PS, la situation est suffisamment grave pour exiger la présence du Premier ministre qui n'est d'ailleurs pas attendu à Göteborg avant vendredi. "Le Premier ministre doit pouvoir se poser en capitaine face à la tempête", estime Ahmed Laaouej. "Il était déjà absent jeudi dernier à l'occasion du débat sur les 'Paradise papers', il peut reporter son déplacement en Suède de quelques heures, son agenda n'annonçant pour jeudi qu'une visite de terrain et une rencontre avec des Belges." (Belga)