Les "mules" sont recrutées sur internet comme agents financiers par des organisations criminelles dans le but de transférer de l'argent sale sur des comptes afin de le blanchir. Cet argent provient notamment du trafic de drogues, du trafic d'êtres humains et d'escroqueries sur internet. Toute personne qui met son compte à disposition pour transférer de l'argent sale peut être accusée de complicité de blanchiment. L'opération était soutenue par Europol (office de police criminelle pour l'échange de renseignements entre polices nationales au sein de l'UE), Eurojus (unité de coopération judiciaire entre les membres de l'UE) et la Fédération bancaire de l'Union européenne (EBF). (Belga)

Les "mules" sont recrutées sur internet comme agents financiers par des organisations criminelles dans le but de transférer de l'argent sale sur des comptes afin de le blanchir. Cet argent provient notamment du trafic de drogues, du trafic d'êtres humains et d'escroqueries sur internet. Toute personne qui met son compte à disposition pour transférer de l'argent sale peut être accusée de complicité de blanchiment. L'opération était soutenue par Europol (office de police criminelle pour l'échange de renseignements entre polices nationales au sein de l'UE), Eurojus (unité de coopération judiciaire entre les membres de l'UE) et la Fédération bancaire de l'Union européenne (EBF). (Belga)