"La représentation de l'opéra +Les Contes d'Hoffmann+ de ce samedi 25 janvier à 19h30 à l'Opéra Bastille est confirmée", avait annoncé auparavant l'Opera de Paris dans un tweet. Le front commun syndical a voté le reprise des représentations, a confirmé l'Opéra de Paris. Un texte des syndicats a été lu avant le début de la représentation: "Pour préserver l'intégrité économique de l'Opéra, nous avons pris la décision d'assurer ce spectacle ce soir, mais nous restons mobilisés pour le retrait de ce projet de loi", peut-on entendre dans une vidéo partagée sur Twitter par un spectateur dans la salle. "Nous avons tâché par de nombreux moyens de faire entendre notre profond attachement à l'excellence de notre maison ainsi qu'à la transmission d'un patrimoine culturel unique", précise le représentant du front commun dans son discours, entrecoupé de huées et d'applaudissements, sans préciser si cette reprise était définitive. L'Orchestre et le Choeur de l'Opéra de Paris étaient en grève depuis un mois et demi contre la fin du régime spécial de retraites dont bénéficie l'établissement, voulue par le gouvernement français. (Belga)

"La représentation de l'opéra +Les Contes d'Hoffmann+ de ce samedi 25 janvier à 19h30 à l'Opéra Bastille est confirmée", avait annoncé auparavant l'Opera de Paris dans un tweet. Le front commun syndical a voté le reprise des représentations, a confirmé l'Opéra de Paris. Un texte des syndicats a été lu avant le début de la représentation: "Pour préserver l'intégrité économique de l'Opéra, nous avons pris la décision d'assurer ce spectacle ce soir, mais nous restons mobilisés pour le retrait de ce projet de loi", peut-on entendre dans une vidéo partagée sur Twitter par un spectateur dans la salle. "Nous avons tâché par de nombreux moyens de faire entendre notre profond attachement à l'excellence de notre maison ainsi qu'à la transmission d'un patrimoine culturel unique", précise le représentant du front commun dans son discours, entrecoupé de huées et d'applaudissements, sans préciser si cette reprise était définitive. L'Orchestre et le Choeur de l'Opéra de Paris étaient en grève depuis un mois et demi contre la fin du régime spécial de retraites dont bénéficie l'établissement, voulue par le gouvernement français. (Belga)