La police albanaise a annoncé avoir arrêté samedi quatre personnes soupçonnées de financer le terrorisme, recruter des combattants pour l'EI et répandre de la "propagande terroriste". Au Kosovo, sept personnes ont été arrêtées, accusées, selon les autorités, de "terrorisme" et de menace pour la sécurité publique. Selon des médias locaux, il s'agit de membres présumés de l'EI qui prévoyaient des attentats dans les Balkans. Le bureau du procureur a confirmé qu'ils étaient en contact avec d'autres djihadistes dans les Balkans. L'Albanie et son voisin du nord-est, le Kosovo, deux républiques à majorité musulmane, sont parmi les pays ayant le taux le plus important de citoyens étant partis combattre en Syrie. (Belga)

La police albanaise a annoncé avoir arrêté samedi quatre personnes soupçonnées de financer le terrorisme, recruter des combattants pour l'EI et répandre de la "propagande terroriste". Au Kosovo, sept personnes ont été arrêtées, accusées, selon les autorités, de "terrorisme" et de menace pour la sécurité publique. Selon des médias locaux, il s'agit de membres présumés de l'EI qui prévoyaient des attentats dans les Balkans. Le bureau du procureur a confirmé qu'ils étaient en contact avec d'autres djihadistes dans les Balkans. L'Albanie et son voisin du nord-est, le Kosovo, deux républiques à majorité musulmane, sont parmi les pays ayant le taux le plus important de citoyens étant partis combattre en Syrie. (Belga)