"Entre le 3 mai 2016 et le 3 mai (de cette année), 11 journalistes ont été tués et 44 autres blessés à travers l'Irak, y compris dans la région (autonome) du Kurdistan", affirme l'Observatoire des libertés de la presse. Certains ont été tués accidentellement en couvrant des opérations militaires contre le groupe djihadiste État islamique (EI), d'autres ont été assassinés par les djihadistes ou dans des circonstances non élucidées. L'Observatoire dit avoir en outre répertorié 375 violations des droits des journalistes au cours de la même période. Son directeur, Ziad al-Ajili, a exhorté les forces de sécurité irakiennes à faire tout leur possible pour protéger les professionnels des médias et appelé les journalistes à respecter les procédures de sécurité. L'Irak figure à la 158e place sur une liste de 180 pays au classement de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse. (Belga)

"Entre le 3 mai 2016 et le 3 mai (de cette année), 11 journalistes ont été tués et 44 autres blessés à travers l'Irak, y compris dans la région (autonome) du Kurdistan", affirme l'Observatoire des libertés de la presse. Certains ont été tués accidentellement en couvrant des opérations militaires contre le groupe djihadiste État islamique (EI), d'autres ont été assassinés par les djihadistes ou dans des circonstances non élucidées. L'Observatoire dit avoir en outre répertorié 375 violations des droits des journalistes au cours de la même période. Son directeur, Ziad al-Ajili, a exhorté les forces de sécurité irakiennes à faire tout leur possible pour protéger les professionnels des médias et appelé les journalistes à respecter les procédures de sécurité. L'Irak figure à la 158e place sur une liste de 180 pays au classement de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse. (Belga)