"Alors qu'une répartition équitable des nuisances sonores est promise depuis trois gouvernements déjà, le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) ne semble pas capable de concrétiser cette promesse", indique le bourgmestre de Kortenberg et président du conseil provincial, Chris Taes (CD&V). "Entre-temps, à la demande du gouvernement bruxellois, les tribunaux bruxellois ne cessent de supprimer des routes aériennes, ce qui a pour conséquence que les habitants de la périphérie flamande doivent supporter davantage de bruit". Les 11 communes flamandes en question sont Steenokkerzeel, Zaventem, Tervuren, Wemmel, Grimbergen, Kampenhout, Herent, Landen, Hal, Dilbeek et Kortenberg. Les bourgmestres de ces communes intenteront probablement ce mercredi une action en responsabilité devant le tribunal de première instance de Bruxelles. (Belga)

"Alors qu'une répartition équitable des nuisances sonores est promise depuis trois gouvernements déjà, le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) ne semble pas capable de concrétiser cette promesse", indique le bourgmestre de Kortenberg et président du conseil provincial, Chris Taes (CD&V). "Entre-temps, à la demande du gouvernement bruxellois, les tribunaux bruxellois ne cessent de supprimer des routes aériennes, ce qui a pour conséquence que les habitants de la périphérie flamande doivent supporter davantage de bruit". Les 11 communes flamandes en question sont Steenokkerzeel, Zaventem, Tervuren, Wemmel, Grimbergen, Kampenhout, Herent, Landen, Hal, Dilbeek et Kortenberg. Les bourgmestres de ces communes intenteront probablement ce mercredi une action en responsabilité devant le tribunal de première instance de Bruxelles. (Belga)