"Je suis candidate à Bruxelles pour le (niveau) fédéral" lors des élections législatives prévues le 24 mai prochain, a-t-elle affirmé lors de l'émission dominicale L'Invité sur RTL-TVI. Onkelinx a rappelé que ce serait le récent ministre-président Rudi Vervoort qui sera tête de liste PS au scrutin régional à Bruxelles.

Mais "si on le propose" et "s'il fallait y aller, ce serait un plaisir et un bonheur absolu" (d'être tête de liste au niveau régional), a-t-elle ajouté.

Au MR, l'autre formation qui brigue la première place à Bruxelles, une guerre des chefs larvée a éclaté après que le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, se fut déclaré le 18 mai "prêt à être ministre-président bruxellois" - alors qu'il doit conduire la liste pour la Chambre et que le chef de groupe MR au Parlement bruxellois, Vincent De Wolf, a été désigné pour mener la liste à la région

"Je suis candidate à Bruxelles pour le (niveau) fédéral" lors des élections législatives prévues le 24 mai prochain, a-t-elle affirmé lors de l'émission dominicale L'Invité sur RTL-TVI. Onkelinx a rappelé que ce serait le récent ministre-président Rudi Vervoort qui sera tête de liste PS au scrutin régional à Bruxelles. Mais "si on le propose" et "s'il fallait y aller, ce serait un plaisir et un bonheur absolu" (d'être tête de liste au niveau régional), a-t-elle ajouté. Au MR, l'autre formation qui brigue la première place à Bruxelles, une guerre des chefs larvée a éclaté après que le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, se fut déclaré le 18 mai "prêt à être ministre-président bruxellois" - alors qu'il doit conduire la liste pour la Chambre et que le chef de groupe MR au Parlement bruxellois, Vincent De Wolf, a été désigné pour mener la liste à la région