Moscou a interrompu une procédure d'adoption de ce texte qui devait intervenir à 19H30 GMT, a indiqué l'une de ces sources. Le projet, qui dans sa version initiale demandait seulement à Ankara de revenir à la diplomatie plutôt qu'à des moyens militaires, avait été durci après plusieurs observations d'Etats membres du Conseil de sécurité. (Belga)