L'accréditation du laboratoire Primoris avait été élargie dès lundi. A partir de mercredi, LOVAP pourra également mener des analyses dans le cadre de l'enquête. Les deux entités ont reçu leur accréditation via une procédure accélérée afin de développer les capacités des autorités dans cette affaire. D'autres unités pourraient ainsi prochainement aussi recevoir une accréditation. "Autant dans l'intérêt de la santé publique que pour les entreprises concernées, il est nécessaire d'augmenter la capacité de contrôle rapidement. Le traitement accéléré des demandes d'accréditation permet d'impliquer des laboratoires supplémentaires dans les analyses", commente le ministre. (Belga)

L'accréditation du laboratoire Primoris avait été élargie dès lundi. A partir de mercredi, LOVAP pourra également mener des analyses dans le cadre de l'enquête. Les deux entités ont reçu leur accréditation via une procédure accélérée afin de développer les capacités des autorités dans cette affaire. D'autres unités pourraient ainsi prochainement aussi recevoir une accréditation. "Autant dans l'intérêt de la santé publique que pour les entreprises concernées, il est nécessaire d'augmenter la capacité de contrôle rapidement. Le traitement accéléré des demandes d'accréditation permet d'impliquer des laboratoires supplémentaires dans les analyses", commente le ministre. (Belga)