La commission Economie et Agriculture se réunira avec celle de la Santé publique, a précisé M. Delizée.

Initialement, la date de mardi avait été évoquée, mais le délai s'est révélé trop court. Denis Ducarme a entre-temps demandé un rapport à l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) sur les mesures prises depuis les premières traces de fipronil dans des oeufs en juin. Il souhaite obtenir ce rapport avant de s'expliquer au parlement, a-t-il indiqué lundi matin sur La Première (RTBF).

"Nous allons entendre les ministres sur les faits, les risques encourus, la quantité d'oeufs contaminés en Belgique, mais aussi sur l'absence de communication de l'Afsca et sur sa non réactivité", a souligné M. Delizée.

L'AFSCA communiquera les résultats des tests à 16h00

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) publiera lundi à 16h00 les résultats des tests sur les taux de fipronil en Belgique, indique la RTBF. L'information a été confirmée par un porte-parole du ministre de l'Agriculture Denis Ducarme.

Cinquante-sept exploitations belges, représentant 86 poulaillers, ont été identifiées par l'Afsca. Certaines d'entre elles ont utilisé les services de l'entreprise néerlandaise suspectée, Chick Friends. Une phase de monitoring va être déclenchée: elle consistera à faire des vérifications au-delà des 57 exploitations déjà relevées et à réaliser de nouvelles analyses sur des oeufs produits ces derniers mois. L'idée est de rassembler des échantillons disponibles pour pouvoir retracer un historique précis pour les derniers mois.

M. Ducarme a rappelé qu'il avait demandé un rapport "circonstancié" sur toutes les actions entreprises par l'agence depuis le début de l'affaire.

Ce rapport doit être remis "rapidement" et sera ensuite transmis aux différentes commissions concernées à la Chambre, a précisé le ministre. Une éventuelle réunion au parlement se tiendra lorsque le rapport aura été remis, a-t-il dit.

La commission Economie et Agriculture se réunira avec celle de la Santé publique, a précisé M. Delizée. Initialement, la date de mardi avait été évoquée, mais le délai s'est révélé trop court. Denis Ducarme a entre-temps demandé un rapport à l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) sur les mesures prises depuis les premières traces de fipronil dans des oeufs en juin. Il souhaite obtenir ce rapport avant de s'expliquer au parlement, a-t-il indiqué lundi matin sur La Première (RTBF). "Nous allons entendre les ministres sur les faits, les risques encourus, la quantité d'oeufs contaminés en Belgique, mais aussi sur l'absence de communication de l'Afsca et sur sa non réactivité", a souligné M. Delizée.L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) publiera lundi à 16h00 les résultats des tests sur les taux de fipronil en Belgique, indique la RTBF. L'information a été confirmée par un porte-parole du ministre de l'Agriculture Denis Ducarme.Cinquante-sept exploitations belges, représentant 86 poulaillers, ont été identifiées par l'Afsca. Certaines d'entre elles ont utilisé les services de l'entreprise néerlandaise suspectée, Chick Friends. Une phase de monitoring va être déclenchée: elle consistera à faire des vérifications au-delà des 57 exploitations déjà relevées et à réaliser de nouvelles analyses sur des oeufs produits ces derniers mois. L'idée est de rassembler des échantillons disponibles pour pouvoir retracer un historique précis pour les derniers mois. M. Ducarme a rappelé qu'il avait demandé un rapport "circonstancié" sur toutes les actions entreprises par l'agence depuis le début de l'affaire. Ce rapport doit être remis "rapidement" et sera ensuite transmis aux différentes commissions concernées à la Chambre, a précisé le ministre. Une éventuelle réunion au parlement se tiendra lorsque le rapport aura été remis, a-t-il dit.