Outre des mesures annoncées par le gouvernement fédéral, le gouvernement wallon a annoncé la semaine dernière une aide pour les éleveurs touchés ainsi qu'un prêt mixte et un appui aux exploitants concernés dans leurs démarches administratives. Mais pour Ecolo, le problème n'est pas que financier. "Cette crise montre une nouvelle fois les problèmes qui découlent d'une trop grande industrialisation de notre alimentation et d'un usage trop répandu de produits chimiques", selon la députée wallonne Ecolo Hélène Ryckmans. "Il faut aller plus loin et mettre en place un modèle agro-écologique durable et respectueux de la santé de tous". La députée enjoint à la Région wallonne de valoriser pour les consommateurs les produits wallons de qualité, via un label homogène, et en imposant des produits transformés de qualité dans les cahiers des charges des marchés publics dans les secteurs de l'alimentation notamment. La Région wallonne contrôle les épandages de fumier éventuellement contaminé et peut instaurer les normes de qualité pour les élevages: elle pourrait ainsi limiter les "usines d'élevage industriel qui conduisent immanquablement aux dérives sanitaires que nous connaissons actuellement". Ecolo réclame également la transparence sur les composants des produits de consommation et la publication de la liste des produits dérivés contenant des ?ufs contaminés. (Belga)

Outre des mesures annoncées par le gouvernement fédéral, le gouvernement wallon a annoncé la semaine dernière une aide pour les éleveurs touchés ainsi qu'un prêt mixte et un appui aux exploitants concernés dans leurs démarches administratives. Mais pour Ecolo, le problème n'est pas que financier. "Cette crise montre une nouvelle fois les problèmes qui découlent d'une trop grande industrialisation de notre alimentation et d'un usage trop répandu de produits chimiques", selon la députée wallonne Ecolo Hélène Ryckmans. "Il faut aller plus loin et mettre en place un modèle agro-écologique durable et respectueux de la santé de tous". La députée enjoint à la Région wallonne de valoriser pour les consommateurs les produits wallons de qualité, via un label homogène, et en imposant des produits transformés de qualité dans les cahiers des charges des marchés publics dans les secteurs de l'alimentation notamment. La Région wallonne contrôle les épandages de fumier éventuellement contaminé et peut instaurer les normes de qualité pour les élevages: elle pourrait ainsi limiter les "usines d'élevage industriel qui conduisent immanquablement aux dérives sanitaires que nous connaissons actuellement". Ecolo réclame également la transparence sur les composants des produits de consommation et la publication de la liste des produits dérivés contenant des ?ufs contaminés. (Belga)