Avis aux amateurs : il ne faut posséder ni doctorat ni même être historien pour ambitionner de présider aux destinées d'un or...