Théoriquement, la décision bruxelloise peut entrer en vigueur mercredi. A l'issue de la réunion, le ministre-président flamand Geert Bourgeois a cependant confirmé l'intention de la Flandre d'activer une nouvelle procédure en conflit d'intérêts. Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et la ministre bruxelloise de l'Environnement Céline Fremault ont quant à eux émis des doutes sur la validité juridique d'une telle démarche. La ministre Fremault a ajouté que le ministre-président flamand n'avait mis aucune proposition sur la table. Il a par contre, selon elle, demandé à la Région bruxelloise de renoncer à la tolérance zéro pendant les discussions sur la recherche d'une solution, ce que la Région bruxelloise n'entend pas faire. (Belga)

Théoriquement, la décision bruxelloise peut entrer en vigueur mercredi. A l'issue de la réunion, le ministre-président flamand Geert Bourgeois a cependant confirmé l'intention de la Flandre d'activer une nouvelle procédure en conflit d'intérêts. Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et la ministre bruxelloise de l'Environnement Céline Fremault ont quant à eux émis des doutes sur la validité juridique d'une telle démarche. La ministre Fremault a ajouté que le ministre-président flamand n'avait mis aucune proposition sur la table. Il a par contre, selon elle, demandé à la Région bruxelloise de renoncer à la tolérance zéro pendant les discussions sur la recherche d'une solution, ce que la Région bruxelloise n'entend pas faire. (Belga)