"Pour mémoire la piste 19 génère des survols à basse altitude fort bruyants au-dessus des communes de Wezembeek-Oppem et Kraainem. De plus cette piste deviendra préférentielle de jour comme de nuit pendant toute la durée des travaux à la piste 25R qui auront lieu aux mois de juillet et d'août", indiquent l'Association of Wezembeek-Oppem against Aircraft Contraventions to Silence and Security et Wake Up Kraainem, dans cette lettre dont l'agence Belga a obtenu une copie. "Cette façon de faire n'est pas loyale vis-à-vis des habitants des communes de Kraainem et Wezembeek-Oppem dont nous nous faisons les porte-parole", indiquent les responsables des deux associations, qui sont des élus francophones de la périphérie: le bourgmestre de Wezembeek-Oppem et président d'Awacss, Frédéric Petit, et la première échevine de Crainhem et responsable de l'association Wake Up Kraainem, Elisabeth de Foestraets. Selon eux, un membre du cabinet de M. Bellot (MR) a donné des instructions à Skeyes, l'entreprise publique chargée du contrôle de l'espace aérien, "de publier des NOTAM ("Notice to Airmen", message aux navigants aériens, ndlr) dans le but de soulager des communes du nord de la périphérie bruxelloise (le Noordrand) en décidant unilatéralement de modifier le PRS (Système d'utilisation préférentielle des pistes) en augmentant l'utilisation préférentielle de nuit de la piste 19". Au décollage de cette piste, les avions survolent notamment Crainhem et Wezembeek-Oppem. (Belga)

"Pour mémoire la piste 19 génère des survols à basse altitude fort bruyants au-dessus des communes de Wezembeek-Oppem et Kraainem. De plus cette piste deviendra préférentielle de jour comme de nuit pendant toute la durée des travaux à la piste 25R qui auront lieu aux mois de juillet et d'août", indiquent l'Association of Wezembeek-Oppem against Aircraft Contraventions to Silence and Security et Wake Up Kraainem, dans cette lettre dont l'agence Belga a obtenu une copie. "Cette façon de faire n'est pas loyale vis-à-vis des habitants des communes de Kraainem et Wezembeek-Oppem dont nous nous faisons les porte-parole", indiquent les responsables des deux associations, qui sont des élus francophones de la périphérie: le bourgmestre de Wezembeek-Oppem et président d'Awacss, Frédéric Petit, et la première échevine de Crainhem et responsable de l'association Wake Up Kraainem, Elisabeth de Foestraets. Selon eux, un membre du cabinet de M. Bellot (MR) a donné des instructions à Skeyes, l'entreprise publique chargée du contrôle de l'espace aérien, "de publier des NOTAM ("Notice to Airmen", message aux navigants aériens, ndlr) dans le but de soulager des communes du nord de la périphérie bruxelloise (le Noordrand) en décidant unilatéralement de modifier le PRS (Système d'utilisation préférentielle des pistes) en augmentant l'utilisation préférentielle de nuit de la piste 19". Au décollage de cette piste, les avions survolent notamment Crainhem et Wezembeek-Oppem. (Belga)