Le Service Public Fédéral (SPF) Justice a ouvert une nouvelle procédure de recrutement pour 245 postes de gardiens de prison dans toute la Belgique au début du mois de février. L'administration fédérale veut recruter 105 gardiens francophones et 140 néerlandophones. Selon les chiffres du syndicat chrétien, 8.940 personnes ont déposé leur candidature pour le nouvel examen de recrutement. Les candidats francophones sont bien plus nombreux car ils ne sont pas au même stade du recrutement que leurs homologues du nord du pays. Un premier processus de recrutement a été lancé d'août à décembre derniers, mais a livré des résultats limités: selon la direction générale des Etablissements pénitentiaires (EPI), 278 candidats ont été approuvés pour le poste sur plus de 10.000 personnes intéressées au départ. Le protocole d'accord signé fin mai par les syndicats et le ministre de la Justice Koen Geens, après plusieurs semaines de grève dans les prisons, prévoit l'engagement de 480 statutaires supplémentaires dont 386 agents pénitentiaires. (Belga)

Le Service Public Fédéral (SPF) Justice a ouvert une nouvelle procédure de recrutement pour 245 postes de gardiens de prison dans toute la Belgique au début du mois de février. L'administration fédérale veut recruter 105 gardiens francophones et 140 néerlandophones. Selon les chiffres du syndicat chrétien, 8.940 personnes ont déposé leur candidature pour le nouvel examen de recrutement. Les candidats francophones sont bien plus nombreux car ils ne sont pas au même stade du recrutement que leurs homologues du nord du pays. Un premier processus de recrutement a été lancé d'août à décembre derniers, mais a livré des résultats limités: selon la direction générale des Etablissements pénitentiaires (EPI), 278 candidats ont été approuvés pour le poste sur plus de 10.000 personnes intéressées au départ. Le protocole d'accord signé fin mai par les syndicats et le ministre de la Justice Koen Geens, après plusieurs semaines de grève dans les prisons, prévoit l'engagement de 480 statutaires supplémentaires dont 386 agents pénitentiaires. (Belga)