Les organisateurs ont introduit une demande mais n'ont pas encore obtenu d'autorisation officielle. Ils s'attendent toutefois à en obtenir une pour le début de la semaine prochaine. Ils ont d'ailleurs une réunion lundi avec la police et le bourgmestre de la ville de Bruxelles, Philippe Close. La dernière édition de cette série de manifestations qui devraient se tenir toutes les deux semaines, a été émaillée par des incidents causés par un petit groupe de perturbateurs. Le bilan fait état de quatre manifestants et deux agents des forces de l'ordre blessés. "80 à 100 stewards seront prévus pour la prochaine édition afin d'assurer une meilleure sécurité et dissuader les fauteurs de troubles", explique à Belga Simonjan Sarkis, à l'origine de l'appel à manifester. "Nous souhaitons collaborer davantage avec les autorités. Cette fois, les stewards seront identifiables par un gilet blanc. L'idée est aussi qu'ils entourent la presse afin de les protéger mais cela doit encore être défini précisément", ajoute-t-il. L'objectif de la manifestation est de protester contre le port du masque pour les enfants, le pass sanitaire et l'obligation vaccinale. "Mais nous ne sommes pas contre la vaccination", tient à préciser Simonjan Sarkis. (Belga)

Les organisateurs ont introduit une demande mais n'ont pas encore obtenu d'autorisation officielle. Ils s'attendent toutefois à en obtenir une pour le début de la semaine prochaine. Ils ont d'ailleurs une réunion lundi avec la police et le bourgmestre de la ville de Bruxelles, Philippe Close. La dernière édition de cette série de manifestations qui devraient se tenir toutes les deux semaines, a été émaillée par des incidents causés par un petit groupe de perturbateurs. Le bilan fait état de quatre manifestants et deux agents des forces de l'ordre blessés. "80 à 100 stewards seront prévus pour la prochaine édition afin d'assurer une meilleure sécurité et dissuader les fauteurs de troubles", explique à Belga Simonjan Sarkis, à l'origine de l'appel à manifester. "Nous souhaitons collaborer davantage avec les autorités. Cette fois, les stewards seront identifiables par un gilet blanc. L'idée est aussi qu'ils entourent la presse afin de les protéger mais cela doit encore être défini précisément", ajoute-t-il. L'objectif de la manifestation est de protester contre le port du masque pour les enfants, le pass sanitaire et l'obligation vaccinale. "Mais nous ne sommes pas contre la vaccination", tient à préciser Simonjan Sarkis. (Belga)