Test-Achats invite ses affiliés concernés à prendre directement contact avec l'assureur pour exiger le remboursement du trop-perçu. L'association vient de mettre en ligne une lettre type à adresser à DKV. "Par la présente lettre, je vous invite et, pour autant que de besoin, vous mets formellement en demeure de me rembourser cet excédent de prime que votre société a perçu de manière illégale ainsi que les intérêts", peut-on lire. "Si DKV ne rembourse pas les 7,84% de hausse tarifaire illégale appliquée en 2010 puis en 2011, nous soutiendrons des membres dans leurs démarches devant les tribunaux pour l'obtenir par la voie judiciaire", indique Julie Frère, porte-parole de Test-Achats. Les montants réclamés tournent autour de 50 euros par assuré en moyenne, selon les estimations de Test-Achats. (Belga)

Test-Achats invite ses affiliés concernés à prendre directement contact avec l'assureur pour exiger le remboursement du trop-perçu. L'association vient de mettre en ligne une lettre type à adresser à DKV. "Par la présente lettre, je vous invite et, pour autant que de besoin, vous mets formellement en demeure de me rembourser cet excédent de prime que votre société a perçu de manière illégale ainsi que les intérêts", peut-on lire. "Si DKV ne rembourse pas les 7,84% de hausse tarifaire illégale appliquée en 2010 puis en 2011, nous soutiendrons des membres dans leurs démarches devant les tribunaux pour l'obtenir par la voie judiciaire", indique Julie Frère, porte-parole de Test-Achats. Les montants réclamés tournent autour de 50 euros par assuré en moyenne, selon les estimations de Test-Achats. (Belga)