Olivier Slosse estime que la coordination mise en place a bien fonctionné : "Les pompiers ont pu travailler en toute sécurité. Ce sont des chiffres impressionnants, mais la police est intervenue rapidement en des endroits très différents. Les problèmes n'ont pas eu le temps de prendre de l'ampleur en un même lieu. On a l'impression qu'on a réussi à éviter que la situation ne dégénère au point de l'année passée". Les arrestations administratives peuvent par la suite être transformées en arrestations judiciaires si des éléments probants sont portés au dossier. Il y a eu 54 arrestations administratives et quatre judiciaires ainsi que quatre véhicules et un scooter incendiés sur le territoire de la zone Midi. La zone de Bruxelles-Ouest totalise 47 arrestations administratives et une arrestation judiciaire ainsi que trois voitures incendiées. Il y a eu 45 arrestations administratives et sept judiciaires sur la zone de Bruxelles-Ixelles ainsi que deux voitures incendiées. Bruxelles-Nord compte huit arrestations administratives et quatre judiciaires ainsi que deux voitures incendiées. Seules huit arrestations judiciaires ont été dénombrées sur la zone Montgomery et 3 sur la zone Marlow. Deux policiers de la zone Midi ont été légèrement blessés pendant la soirée, mais ils ont pu reprendre leur service après avoir été soignés. Un policier de la zone Nord a été victime d'un accident de travail minime, à savoir une légère morsure d'un chien de la police. En plus de l'homme poignardé à la station Beekkant vers 02h00 du matin, la Stib signale une série d'incidents dont des jets de projectiles, un tram qui s'est fait caillasser et dont toutes les vitres ont été cassées vers 00h22 à l'arrêt Ypres situé rue de la Forêt d'Houthulst. En outre, deux rames de métro ont été taguées à la station Erasme, un abribus dégradé sur la place Saint-Pierre à Uccle et une voiture de police sur les rails de tram pour des raisons encore non détaillées à hauteur de la place du Conseil. Les pompiers sont intervenus pour 75 poubelles en feu et neuf feux d'appartements. Ils dénombrent 16 véhicules endommagés, en ce inclus les véhicules situés à proximité des voitures incendiées. Un balcon s'est également effondré avenue Sleeckx vers 02h00 à Schaerbeek alors que des personnes étaient dessus. Au total, cinq personnes ont été légèrement blessées. Il y a également eu 165 interventions pour l'aide médicale d'urgence, dont 50 à domicile et 115 sur la voie publique. Pour le feu d'artifice, il y a eu 23 interventions et 10 évacuations par ambulances. De plus, 60 interventions dont cinq évacuations par ambulances ont été dénombrées à la soirée des Palais 10 et 12 au Heysel. Il ne s'agit pas du bilan définitif, qui sera communiqué dans la matinée. Chaque zone de police détaillera les interventions ayant eu lieu sur sa zone. (Belga)

Olivier Slosse estime que la coordination mise en place a bien fonctionné : "Les pompiers ont pu travailler en toute sécurité. Ce sont des chiffres impressionnants, mais la police est intervenue rapidement en des endroits très différents. Les problèmes n'ont pas eu le temps de prendre de l'ampleur en un même lieu. On a l'impression qu'on a réussi à éviter que la situation ne dégénère au point de l'année passée". Les arrestations administratives peuvent par la suite être transformées en arrestations judiciaires si des éléments probants sont portés au dossier. Il y a eu 54 arrestations administratives et quatre judiciaires ainsi que quatre véhicules et un scooter incendiés sur le territoire de la zone Midi. La zone de Bruxelles-Ouest totalise 47 arrestations administratives et une arrestation judiciaire ainsi que trois voitures incendiées. Il y a eu 45 arrestations administratives et sept judiciaires sur la zone de Bruxelles-Ixelles ainsi que deux voitures incendiées. Bruxelles-Nord compte huit arrestations administratives et quatre judiciaires ainsi que deux voitures incendiées. Seules huit arrestations judiciaires ont été dénombrées sur la zone Montgomery et 3 sur la zone Marlow. Deux policiers de la zone Midi ont été légèrement blessés pendant la soirée, mais ils ont pu reprendre leur service après avoir été soignés. Un policier de la zone Nord a été victime d'un accident de travail minime, à savoir une légère morsure d'un chien de la police. En plus de l'homme poignardé à la station Beekkant vers 02h00 du matin, la Stib signale une série d'incidents dont des jets de projectiles, un tram qui s'est fait caillasser et dont toutes les vitres ont été cassées vers 00h22 à l'arrêt Ypres situé rue de la Forêt d'Houthulst. En outre, deux rames de métro ont été taguées à la station Erasme, un abribus dégradé sur la place Saint-Pierre à Uccle et une voiture de police sur les rails de tram pour des raisons encore non détaillées à hauteur de la place du Conseil. Les pompiers sont intervenus pour 75 poubelles en feu et neuf feux d'appartements. Ils dénombrent 16 véhicules endommagés, en ce inclus les véhicules situés à proximité des voitures incendiées. Un balcon s'est également effondré avenue Sleeckx vers 02h00 à Schaerbeek alors que des personnes étaient dessus. Au total, cinq personnes ont été légèrement blessées. Il y a également eu 165 interventions pour l'aide médicale d'urgence, dont 50 à domicile et 115 sur la voie publique. Pour le feu d'artifice, il y a eu 23 interventions et 10 évacuations par ambulances. De plus, 60 interventions dont cinq évacuations par ambulances ont été dénombrées à la soirée des Palais 10 et 12 au Heysel. Il ne s'agit pas du bilan définitif, qui sera communiqué dans la matinée. Chaque zone de police détaillera les interventions ayant eu lieu sur sa zone. (Belga)