Au total, 19 voitures (dont 15 directement incendiées) et deux scooters ont été endommagés par des flammes.

Les arrestations administratives peuvent par la suite être transformées en arrestations judiciaires si des éléments probants sont portés au dossier.

Il y a eu 54 arrestations administratives et quatre judiciaires ainsi que trois véhicules incendiés, deux à proximité qui ont été endommagés et un scooter en feu sur le territoire de la zone Midi. La zone de Bruxelles-Ouest totalise 47 arrestations administratives et une arrestation judiciaire ainsi que trois voitures et un scooter incendiés. Il y a eu 62 arrestations administratives et huit judiciaires sur la zone de Bruxelles-Ixelles ainsi que six voitures incendiées et trois endommagées à la suite des incendies. Bruxelles-Nord compte 20 arrestations administratives et deux judiciaires ainsi que deux voitures endommagées dont une directement incendiée. Seules huit arrestations judiciaires et deux administratives ont été dénombrées sur la zone Montgomery et trois arrestations judiciaires sur la zone Marlow.

Deux policiers de la zone Midi ont été légèrement blessés pendant la soirée à cause de feux d'artifice qu'ils avaient reçus sur eux, mais ils ont pu reprendre leur service après avoir été soignés. Un policier de la zone Nord a été victime d'un accident de travail minime, à savoir une légère morsure d'un chien de la police.

Olivier Slosse estime que la coordination mise en place a bien fonctionné. "Les pompiers ont pu travailler en toute sécurité. Ce sont des chiffres impressionnants, mais la police est intervenue rapidement en des endroits très différents. Les problèmes n'ont pas eu le temps de prendre de l'ampleur en un même lieu. On a l'impression qu'on a réussi à éviter que la situation ne dégénère au point de l'année passée."

Sur la zone Bruxelles-Ixelles, trois voitures ont notamment été endommagées par le feu rue de Lenglentier dans le centre, deux rue des deux Ponts à Ixelles et une chaussée d'Anvers. L'entrée du nouveau Carrefour sur le piétonnier a été fracturée, mais la police est intervenue avant qu'il n'y ait eu des vols.

Sur la zone Midi, la porte-parole signale notamment une vitrine cassée rue de Fiennes à Anderlecht. L'auteur a été arrêté. Des personnes ont tenté d'incendier la porte d'entrée de la maison communale à Anderlecht. Comme l'intervention de la police a été rapide, seule l'arcade a été noircie par la fumée.

Sur la zone Ouest, un jeune garçon de 21 ans en séjour illégal a été poignardé dans la jambe vers 02h10 à l'extérieur de la station Beekkant. Il est par la suite entré à l'intérieur de la station. L'artère a été touchée. Il a été hospitalisé, mais ses jours n'ont à aucun moment été en danger. L'enquête est en cours pour retrouver l'auteur.

L'arrestation judiciaire concernait une rébellion contre la police. Il n'y a jamais eu de confrontation entre des groupes et la police.

Belga

Au total, 19 voitures (dont 15 directement incendiées) et deux scooters ont été endommagés par des flammes.Les arrestations administratives peuvent par la suite être transformées en arrestations judiciaires si des éléments probants sont portés au dossier. Il y a eu 54 arrestations administratives et quatre judiciaires ainsi que trois véhicules incendiés, deux à proximité qui ont été endommagés et un scooter en feu sur le territoire de la zone Midi. La zone de Bruxelles-Ouest totalise 47 arrestations administratives et une arrestation judiciaire ainsi que trois voitures et un scooter incendiés. Il y a eu 62 arrestations administratives et huit judiciaires sur la zone de Bruxelles-Ixelles ainsi que six voitures incendiées et trois endommagées à la suite des incendies. Bruxelles-Nord compte 20 arrestations administratives et deux judiciaires ainsi que deux voitures endommagées dont une directement incendiée. Seules huit arrestations judiciaires et deux administratives ont été dénombrées sur la zone Montgomery et trois arrestations judiciaires sur la zone Marlow. Deux policiers de la zone Midi ont été légèrement blessés pendant la soirée à cause de feux d'artifice qu'ils avaient reçus sur eux, mais ils ont pu reprendre leur service après avoir été soignés. Un policier de la zone Nord a été victime d'un accident de travail minime, à savoir une légère morsure d'un chien de la police. Olivier Slosse estime que la coordination mise en place a bien fonctionné. "Les pompiers ont pu travailler en toute sécurité. Ce sont des chiffres impressionnants, mais la police est intervenue rapidement en des endroits très différents. Les problèmes n'ont pas eu le temps de prendre de l'ampleur en un même lieu. On a l'impression qu'on a réussi à éviter que la situation ne dégénère au point de l'année passée." Sur la zone Bruxelles-Ixelles, trois voitures ont notamment été endommagées par le feu rue de Lenglentier dans le centre, deux rue des deux Ponts à Ixelles et une chaussée d'Anvers. L'entrée du nouveau Carrefour sur le piétonnier a été fracturée, mais la police est intervenue avant qu'il n'y ait eu des vols. Sur la zone Midi, la porte-parole signale notamment une vitrine cassée rue de Fiennes à Anderlecht. L'auteur a été arrêté. Des personnes ont tenté d'incendier la porte d'entrée de la maison communale à Anderlecht. Comme l'intervention de la police a été rapide, seule l'arcade a été noircie par la fumée. Sur la zone Ouest, un jeune garçon de 21 ans en séjour illégal a été poignardé dans la jambe vers 02h10 à l'extérieur de la station Beekkant. Il est par la suite entré à l'intérieur de la station. L'artère a été touchée. Il a été hospitalisé, mais ses jours n'ont à aucun moment été en danger. L'enquête est en cours pour retrouver l'auteur. L'arrestation judiciaire concernait une rébellion contre la police. Il n'y a jamais eu de confrontation entre des groupes et la police.Belga