La tendance reste la même qu'auparavant concernant les embouteillages en matinée, qui sont un peu plus importants (145 kilomètres en moyenne). En soirée par contre, la moyenne s'est allongée de 16 kilomètres, à 121 kilomètres. La circulation reste la plus dense autour de Bruxelles et Anvers, qui enregistrent 52 pc des bouchons à l'heure de pointe du soir. Il ressort par ailleurs que le trafic automobile a continué de croître en 2016 alors que le trafic de poids lourds a stagné en raison de l'introduction de la taxe kilométrique pour ces véhicules en avril dernier. Outre ces chiffres en rapport avec la mobilité, Ben Weyts a également annoncé des investissements records. "La seule manière de créer à nouveau des perspectives est d'investir. C'est pourquoi nous allons investir des montants records en infrastructures routières, mais encore plus dans des alternatives à la voiture." (Belga)

La tendance reste la même qu'auparavant concernant les embouteillages en matinée, qui sont un peu plus importants (145 kilomètres en moyenne). En soirée par contre, la moyenne s'est allongée de 16 kilomètres, à 121 kilomètres. La circulation reste la plus dense autour de Bruxelles et Anvers, qui enregistrent 52 pc des bouchons à l'heure de pointe du soir. Il ressort par ailleurs que le trafic automobile a continué de croître en 2016 alors que le trafic de poids lourds a stagné en raison de l'introduction de la taxe kilométrique pour ces véhicules en avril dernier. Outre ces chiffres en rapport avec la mobilité, Ben Weyts a également annoncé des investissements records. "La seule manière de créer à nouveau des perspectives est d'investir. C'est pourquoi nous allons investir des montants records en infrastructures routières, mais encore plus dans des alternatives à la voiture." (Belga)