Il sera bientôt possible de prévenir la population plus rapidement et de manière plus ciblée lors d'un incident ou d'une catastrophe imminente. Le Centre de Crise du SPF Intérieur élabore un système, baptisé "Be-Alert", qui enverra un message vocal sur les téléphones fixes des citoyens ou un SMS sur leur téléphone portable.

Le projet est à l'essai dans 33 communes. "Il pourra être élargi à l'entièreté du pays au plus tôt en 2015", ajoute Peter Mertens, porte-parole du Centre de Crise.

Dans un premiers temps, seules les personnes préalablement inscrites sur une liste seront informées. Le système sera ensuite rendu plus accessible pour que tous les possesseurs d'un GSM se trouvant à proximité d'une antenne émettrice puissent être identifiés et recevoir un SMS.

Il sera bientôt possible de prévenir la population plus rapidement et de manière plus ciblée lors d'un incident ou d'une catastrophe imminente. Le Centre de Crise du SPF Intérieur élabore un système, baptisé "Be-Alert", qui enverra un message vocal sur les téléphones fixes des citoyens ou un SMS sur leur téléphone portable. Le projet est à l'essai dans 33 communes. "Il pourra être élargi à l'entièreté du pays au plus tôt en 2015", ajoute Peter Mertens, porte-parole du Centre de Crise. Dans un premiers temps, seules les personnes préalablement inscrites sur une liste seront informées. Le système sera ensuite rendu plus accessible pour que tous les possesseurs d'un GSM se trouvant à proximité d'une antenne émettrice puissent être identifiés et recevoir un SMS.