Cette modification doit rendre la signalisation routière régionale davantage lisible et efficace. Pour la signalisation des échangeurs, le numéro jaune sur fond vert laissera place à un symbole quasiment identique à celui utilisé en France et au Luxembourg, et très proche des signalétiques allemande et néerlandaise, soit une double bande munie d'une flèche noire sur fond blanc. Les premiers changements de panneaux auront lieu à partir du mois de septembre. Les signaux et pictogrammes seront également plus souvent reproduits au sol. Plus visibles, ces symboles rappellent la réglementation notamment dans des zones qui peuvent être étendues (zone bleue, zone à stationnement payant, interdiction de stationnement, emplacement réservé à la livraison ou aux personnes handicapées, espaces partagés, etc.). En outre, les conditions d'instauration des zones de rencontre ou résidentielles, où la vitesse est limitée à 20 km/h, seront également facilitées dès le 1er septembre. L'accès à ces zones doit être clairement reconnaissable, par des marquages au sol ou des bacs de fleurs par exemple. (Belga)

Cette modification doit rendre la signalisation routière régionale davantage lisible et efficace. Pour la signalisation des échangeurs, le numéro jaune sur fond vert laissera place à un symbole quasiment identique à celui utilisé en France et au Luxembourg, et très proche des signalétiques allemande et néerlandaise, soit une double bande munie d'une flèche noire sur fond blanc. Les premiers changements de panneaux auront lieu à partir du mois de septembre. Les signaux et pictogrammes seront également plus souvent reproduits au sol. Plus visibles, ces symboles rappellent la réglementation notamment dans des zones qui peuvent être étendues (zone bleue, zone à stationnement payant, interdiction de stationnement, emplacement réservé à la livraison ou aux personnes handicapées, espaces partagés, etc.). En outre, les conditions d'instauration des zones de rencontre ou résidentielles, où la vitesse est limitée à 20 km/h, seront également facilitées dès le 1er septembre. L'accès à ces zones doit être clairement reconnaissable, par des marquages au sol ou des bacs de fleurs par exemple. (Belga)