Cette harmonisation permettra une plus grande flexibilité sur le terrain en cas de pénurie de certains médicaments et permettra une continuité du traitement en prévoyant un médicament alternatif, assure l'Inami, l'Institut national d'assurance maladie-invalidité. (Belga)