Le gouvernement suit ainsi l'exemple du parlement flamand de rendre plus verts les voyages professionnels hors frontières. La mesure s'appliquera "à moins qu'il soit démontré que le déplacement au moyen d'un autre mode de transport représente une perte de temps ou de ressources disproportionnée ou bien que cela ne soit pas jugé opportun ou réalisable pratiquement pour de bonnes raisons", indique le texte. (Belga)