Le label classique comprenait un A avec des petits "+" et la nouvelle classification passe désormais de A à G pour mieux refléter l'évolution technique ainsi que les performances énergétiques des appareils actuels. Le code couleur du vert au rouge foncé est lui conservé. En raison des progrès technologiques, la plupart des appareils de ces dernières années ont pu intégrer la classe A et les "+" avaient été introduits pour continuer à inclure les améliorations de la performance énergétique. Une révision était donc nécessaire, selon l'organisation de consommateurs Test Achats. Introduits progressivement à partir de novembre, les nouveaux labels deviennent le point de repère unique dès le 1er mars. Les commerçants ont jusqu'au 18 mars pour étiqueter ces catégories dans leurs magasins physiques et en ligne. (Belga)

Le label classique comprenait un A avec des petits "+" et la nouvelle classification passe désormais de A à G pour mieux refléter l'évolution technique ainsi que les performances énergétiques des appareils actuels. Le code couleur du vert au rouge foncé est lui conservé. En raison des progrès technologiques, la plupart des appareils de ces dernières années ont pu intégrer la classe A et les "+" avaient été introduits pour continuer à inclure les améliorations de la performance énergétique. Une révision était donc nécessaire, selon l'organisation de consommateurs Test Achats. Introduits progressivement à partir de novembre, les nouveaux labels deviennent le point de repère unique dès le 1er mars. Les commerçants ont jusqu'au 18 mars pour étiqueter ces catégories dans leurs magasins physiques et en ligne. (Belga)