En 2011, la Commission pour la protection de l'environnement marin (MPEC) de l'OMI avait entériné ce principe en faisant de la Baltique une "zone spéciale", conformément aux dispositions de la Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL). Mais il aura fallu près de cinq ans pour fixer un calendrier d'application. Uniquement reliée à la mer du Nord par le petit détroit de l'Öresund entre le Danemark et la Suède, la mer Baltique souffre d'eutrophisation, un excès de phosphore et d'azote issus de l'industrie et de l'agriculture qui provoque une prolifération d'algues. (Belga)