Selon la CRC, par rapport aux prix en vigueur actuellement, ceux pour un accès internet à 100 Mbps ou 200 Mbps (tant seul qu'avec une offre TV) diminueront dans la majorité des cas. Les prix iront également à la baisse pour une série d'autres vitesses, ce qui, d'après elle, ouvre aux opérateurs alternatifs l'opportunité d'élargir leur portefeuille de produits vers le haut de gamme et les clients professionnels. Les prix évoluent néanmoins à la hausse entre 2020 et 2023 compte tenu de la croissance attendue de l'usage, qui nécessite de continuer à investir pour augmenter la capacité des réseaux, justifie-t-elle. (Belga)

Selon la CRC, par rapport aux prix en vigueur actuellement, ceux pour un accès internet à 100 Mbps ou 200 Mbps (tant seul qu'avec une offre TV) diminueront dans la majorité des cas. Les prix iront également à la baisse pour une série d'autres vitesses, ce qui, d'après elle, ouvre aux opérateurs alternatifs l'opportunité d'élargir leur portefeuille de produits vers le haut de gamme et les clients professionnels. Les prix évoluent néanmoins à la hausse entre 2020 et 2023 compte tenu de la croissance attendue de l'usage, qui nécessite de continuer à investir pour augmenter la capacité des réseaux, justifie-t-elle. (Belga)