Auparavant, les travailleurs indépendants se voyaient appliquer un délai de carence d'un mois durant lequel ils ne pouvaient pas bénéficier d'indemnités d'incapacité de travail, ce qui avait pour conséquence que beaucoup continuaient à travailler même s'ils n'en étaient pas en état. Début 2018, cette période avait été réduite et n'était plus que de 14 jours. À partir du 1er juillet 2019, ce délai de carence sera totalement supprimé pour les périodes d'incapacité de travail qui dépassent sept jours. Cela signifie qu'un travailleur indépendant qui ne peut travailler pendant au moins sept jours en raison d'une maladie ou d'un accident pourra bénéficier d'indemnités de maladie dès le premier jour où il cesse son activité. Le délai de déclaration de l'incapacité de travail sera également réduit à sept jours. (Belga)