Le Parlement de Wallonie avait approuvé début mai, à la quasi-unanimité, le transfert des compétences régionales en matière de logement, d'aménagement du territoire et une partie de la politique d'énergie à la Communauté germanophone. Alors que seuls 3,5% des logements sont publics, la plus petite des entités fédérées entend investir davantage et ainsi rénover plusieurs centaines de logements anciens qui ne répondent plus aux normes actuelles tout en les adaptant aux besoins des seniors. Elle compte aussi revoir la législation relative à la location, ou encore celle qui concerne les primes en matière d'énergie, l'exercice de ces trois compétences étant lié. La Communauté germanophone devrait par ailleurs mettre un terme à l'actuel système de points qui régit l'attribution de logements sociaux. (Belga)

Le Parlement de Wallonie avait approuvé début mai, à la quasi-unanimité, le transfert des compétences régionales en matière de logement, d'aménagement du territoire et une partie de la politique d'énergie à la Communauté germanophone. Alors que seuls 3,5% des logements sont publics, la plus petite des entités fédérées entend investir davantage et ainsi rénover plusieurs centaines de logements anciens qui ne répondent plus aux normes actuelles tout en les adaptant aux besoins des seniors. Elle compte aussi revoir la législation relative à la location, ou encore celle qui concerne les primes en matière d'énergie, l'exercice de ces trois compétences étant lié. La Communauté germanophone devrait par ailleurs mettre un terme à l'actuel système de points qui régit l'attribution de logements sociaux. (Belga)