Le nouveau code autorise par principe la publicité via un média social et l'utilisation de référencements payants comme Google AdWords. "Cette autorisation ne sera néanmoins pas absolue et sera subordonnée à certaines conditions. L'intérêt du patient et de la santé publique, ainsi que la crédibilité de la profession demeurent primordiaux", précise l'organisme professionnel. Ce code sera adapté régulièrement en fonction des évolutions du secteur et de la législation. Tous les cinq ans, il sera évalué et réformé si nécessaire. (Belga)

Le nouveau code autorise par principe la publicité via un média social et l'utilisation de référencements payants comme Google AdWords. "Cette autorisation ne sera néanmoins pas absolue et sera subordonnée à certaines conditions. L'intérêt du patient et de la santé publique, ainsi que la crédibilité de la profession demeurent primordiaux", précise l'organisme professionnel. Ce code sera adapté régulièrement en fonction des évolutions du secteur et de la législation. Tous les cinq ans, il sera évalué et réformé si nécessaire. (Belga)