Actuellement, ces patients peuvent bénéficier d'une intervention de 0,25 euro par km, qui n'a jamais été indexée. Une augmentation de l'intervention de 0,25 à 0,30 euro/km et une future indexation de ces montants sont maintenant prévues. Pour les patients atteints de cancer, l'intervention dans les déplacements était auparavant limitée à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Désormais, cette intervention s'appliquera à tous les traitements oncologiques. Enfin, la limitation kilométrique concernant les frais de transport des patients dialysés est supprimée. L'arrêté royal et l'arrêté ministériel doivent encore être publiés. La mesure entrera en vigueur avec effet rétroactif au 1er janvier. (Belga)

Actuellement, ces patients peuvent bénéficier d'une intervention de 0,25 euro par km, qui n'a jamais été indexée. Une augmentation de l'intervention de 0,25 à 0,30 euro/km et une future indexation de ces montants sont maintenant prévues. Pour les patients atteints de cancer, l'intervention dans les déplacements était auparavant limitée à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Désormais, cette intervention s'appliquera à tous les traitements oncologiques. Enfin, la limitation kilométrique concernant les frais de transport des patients dialysés est supprimée. L'arrêté royal et l'arrêté ministériel doivent encore être publiés. La mesure entrera en vigueur avec effet rétroactif au 1er janvier. (Belga)