Cette baisse concerne plus de 96.000 ménages, qui pourront désormais compter sur un remboursement plus élevé grâce à cet abaissement du plafond à 250 euros. Concrètement, les familles aux revenus les plus bas, qui auront comptabilisé pour 250 euros de ticket modérateur pour les soins de santé, seront remboursées du reste du tiers payant au cours d'une même année. Le passage de ce maximum à facturer le plus bas à 250 euros avait été entériné en octobre dans le budget 2022 des soins de santé par le conseil général de l'Inami. Le gouvernement a entre-temps validé cet abaissement du plafond le plus bas. La mesure fait partie d'une série de réformes inscrites dans la loi-programme, laquelle a été approuvée fin décembre en plénière. (Belga)

Cette baisse concerne plus de 96.000 ménages, qui pourront désormais compter sur un remboursement plus élevé grâce à cet abaissement du plafond à 250 euros. Concrètement, les familles aux revenus les plus bas, qui auront comptabilisé pour 250 euros de ticket modérateur pour les soins de santé, seront remboursées du reste du tiers payant au cours d'une même année. Le passage de ce maximum à facturer le plus bas à 250 euros avait été entériné en octobre dans le budget 2022 des soins de santé par le conseil général de l'Inami. Le gouvernement a entre-temps validé cet abaissement du plafond le plus bas. La mesure fait partie d'une série de réformes inscrites dans la loi-programme, laquelle a été approuvée fin décembre en plénière. (Belga)