L'exemption de TVA pour les prestations de soins médicaux à la personne s'applique aux prestations de soins médicaux dispensées dans ou en dehors du cadre d'une hospitalisation. L'exemption ne s'applique néanmoins pas aux services qui concernent des interventions et traitements sans aucun but thérapeutique. Sur ce point, l'exemption existante sera encore plus restreinte, selon le SPF Finances. La taxation est généralisée à toutes les opérations sans aucun but thérapeutique, y compris les prestations de nature esthétique. Par ailleurs, l'exemption n'est plus exclusivement réservée aux praticiens de professions médicales ou paramédicales réglementées. Les praticiens qui peuvent être considérés comme ayant un niveau de qualification équivalent grâce à une formation adéquate (y compris certains praticiens paramédicaux non réglementés) pourront également se prévaloir de l'exemption. Les prestations de soins médicaux à la personne avec une finalité thérapeutique sont les prestations ayant pour but de diagnostiquer, de soigner, et, dans la mesure du possible, de guérir des maladies ou des anomalies de santé. Les prestations médicales effectuées dans le but de protéger, y compris de maintenir ou de rétablir la santé des personnes bénéficient aussi de l'exemption. Enfin, l'exemption est également applicable aux prestations de soins médicaux effectuées à des fins de prévention. (Belga)

L'exemption de TVA pour les prestations de soins médicaux à la personne s'applique aux prestations de soins médicaux dispensées dans ou en dehors du cadre d'une hospitalisation. L'exemption ne s'applique néanmoins pas aux services qui concernent des interventions et traitements sans aucun but thérapeutique. Sur ce point, l'exemption existante sera encore plus restreinte, selon le SPF Finances. La taxation est généralisée à toutes les opérations sans aucun but thérapeutique, y compris les prestations de nature esthétique. Par ailleurs, l'exemption n'est plus exclusivement réservée aux praticiens de professions médicales ou paramédicales réglementées. Les praticiens qui peuvent être considérés comme ayant un niveau de qualification équivalent grâce à une formation adéquate (y compris certains praticiens paramédicaux non réglementés) pourront également se prévaloir de l'exemption. Les prestations de soins médicaux à la personne avec une finalité thérapeutique sont les prestations ayant pour but de diagnostiquer, de soigner, et, dans la mesure du possible, de guérir des maladies ou des anomalies de santé. Les prestations médicales effectuées dans le but de protéger, y compris de maintenir ou de rétablir la santé des personnes bénéficient aussi de l'exemption. Enfin, l'exemption est également applicable aux prestations de soins médicaux effectuées à des fins de prévention. (Belga)