En Belgique, les prisonniers prestent environ 6 millions d'heures par an. Ils effectuent principalement des travaux manuels dans des secteurs tels que la confiserie, la reliure, l'emballage, la métallurgie, la menuiserie ou la fabrication du fromage. Les salaires moyens payés pour un même job varient considérablement entre les différents lieux de travail mais parfois, aussi, au sein d'un même établissement pénitentiaire. De plus, les salaires des détenus n'ont pas été indexés depuis 15 ans. Dès lors, à partir du 1er janvier 2020, les prisonniers qui travaillent gagneront entre minimum 0,75 euro/h et maximum 4 euros/h, a tranché le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V). (Belga)

En Belgique, les prisonniers prestent environ 6 millions d'heures par an. Ils effectuent principalement des travaux manuels dans des secteurs tels que la confiserie, la reliure, l'emballage, la métallurgie, la menuiserie ou la fabrication du fromage. Les salaires moyens payés pour un même job varient considérablement entre les différents lieux de travail mais parfois, aussi, au sein d'un même établissement pénitentiaire. De plus, les salaires des détenus n'ont pas été indexés depuis 15 ans. Dès lors, à partir du 1er janvier 2020, les prisonniers qui travaillent gagneront entre minimum 0,75 euro/h et maximum 4 euros/h, a tranché le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V). (Belga)